Hôtel Restaurant en Isère La Pyramide à Vienne

Hôtel 4 étoiles de luxe et restaurant gastronomique étoilé en Isère

Il règne à La Pyramide une longue tradition d’accueil et de gourmandise.

Jadis demeure de Fernand Point, ce premier restaurant à avoir reçu trois étoiles au Michelin est également une auberge chaleureuse qui conjugue aujourd’hui l’art de vivre, le plaisir de vous recevoir ici comme chez vous et l’audace d’innover toujours. 

Au sud de Lyon, le chef Henriroux , sa famille et son équipage font perdurer l’âme d’aubergiste et l’hospitalité qui leur sont chères, en restant toujours en mouvement : des créations contemporaines, des lieux de convivialité modernes, s’insérant comme une évidence dans cette bastide élégante qui fête ses 200 ans. 

Une étape sur la Grande Bleue, entre Paris et la Côte d’Azur, une destination à découvrir, un refuge où l’on aime revenir : l’harmonie, la cohérence des espaces et leur histoire en font un lieu de bien-être et de plénitude que l’on savoure tout au long d’un séjour unique.

Hôtel Restaurant en Isère La Pyramide à Vienne
Hôtel Restaurant en Isère La Pyramide à Vienne

L’histoire d’une maison mythique à Vienne

Le long de la Nationale 7, sur la route qui mène à la Côte d’Azur, La Pyramide est un lieu emblématique, qui a marqué l’histoire de la gastronomie française.

Depuis 1822, seulement quatre familles se sont succédées à la tête de l’établissement. Propriété de la famille Chambertain jusqu’en 1870, puis de la famille Gieu, il est racheté par Auguste Point, restaurateur à Louhans, en 1922, qui souhaite le transmettre à son fils, Fernand.

Le jeune homme, alors en formation à Evian avec le père de Paul Bocuse, reprend l’établissement en 1925, au décès d’Auguste, et le rebaptiste La Pyramide, du nom de l’obélisque romain qui orne la place de Vienne, à quelques pas de là.

Fernand Point donne une nouvelle dimension à l’établissement, en l’agrandissant, mais surtout en y proposant une cuisine moderne.

Un caractère bien trempé, une stature imposante, une audace en cuisine : il devient en 1933 le premier Chef à obtenir 3 étoiles Michelin.
Dans ce restaurant au sud de Lyon, se croise et se côtoie l’élite de la gastronomie française : Paul Bocuse, les frères Troisgros ou encore Alain Chapel comptent parmi ses élèves prestigieux.

La Pyramide est alors une institution, surnommée « le chaudron de la cuisine française ».

Aujourd’hui encore, l’établissement est le seul de l’Histoire à avoir conservé 3 étoiles au guide rouge pendant 53 ans. Elles subsistent après le décès du Chef Point (1955), portées par sa femme, jusqu’en 1986, puis par sa fille, qui revend l’établissement à un groupe immobilier en 1987. Après des travaux, notamment l’aménagement d’un hôtel, La Pyramide rouvre le 18 juin 1989.

En savoir plus
Hôtel Restaurant en Isère La Pyramide à Vienne
Hôtel Restaurant en Isère La Pyramide à Vienne Patrick et Pascale Henriroux
Cherrystone pour Chef d'œuvre magazine numéro 1

Continuer d’écrire la belle histoire de cette maison unique
Depuis 1989, Pascale et Patrick Henriroux

Relever le défi qu’il s’était lancé de construire une maison accueillante pour sa famille, de redonner vie à cette institution gastronomique française et de continuer d’écrire la belle histoire de cette maison unique : en 1989, Patrick Henriroux alors Chef étoilé à la Ferme de Mougins, accompagné de Pascale son épouse et complice, pose son tablier à Vienne dans ces cuisines chargées d’histoire, avec cette insouciance, cette passion et cette bienveillance qui caractérisent ce couple généreux. 

Tel un passage de témoin entre familles, ils prennent la direction de l’établissement à 31 et 28 ans. C’est à leur tour de faire perdurer, vivre et grandir La Pyramide, à l’image du monument romain du même nom qui trône solidement depuis deux millénaires à quelques pas de chez eux…

« À l’époque, nous souhaitions d’abord rentrer dans les chaussures de nos illustres prédécesseurs, avant de pouvoir fabriquer celles qui nous ressemblent ! », confie le chef, avec humilité. Mais la première étoile Michelin ne tarde pas : seulement 7 mois après leur arrivée, en 1990, elle vient récompenser la cuisine de Patrick Henriroux et l’atmosphère sincère et généreuse qui règne dans cette auberge au sud de Lyon.

Puis, en 1992, La Pyramide décroche une deuxième étoile au Guide Michelin, qu’elle n’a plus jamais perdue.

En 1996, le couple Henriroux pose ses valises à La Pyramide, rachetant le fond de commerce, avant de devenir propriétaire de l’hôtel-restaurant en 1998.

Depuis, cette bâtisse élégante à Vienne le long de la Nationale 7 continue d’écrire son histoire en restant toujours à l’écoute de ses clients et de leurs envies. Profondément attachée à son prestige d’antan et à l’âme d’une auberge chaleureuse, La Pyramide poursuit sa route bien ancrée dans son époque. Et souvent, avec un temps d’avance…

Rejoints par leurs enfants et entourés de collaborateurs fidèles, dont certains sont présents depuis toujours, Pascale et Patrick Henriroux ont, dès le premier jour, misé sur les valeurs humaines. Des hommes et des femmes qui partagent une même philosophie : la gentillesse, la passion, la bienveillance, le bonheur de se retrouver et le plaisir de partager. 

En savoir plus

Une maison de famille

« La famille, c’est crucial : c’est la raison d’être dans notre métier ; c’est le ciment de notre vie », confie le Chef Henriroux.

Et c’est sans aucun doute ce qui confère à cette auberge contemporaine, sa convivialité si authentique.

La famille

Pascale a aujourd’hui en charge la gestion, la comptabilité, l’informatique, le droit et le fonctionnement financier de l’établissement.

Leslie Henriroux dirige l’hébergement et son frère Boris assure la fonction d’assistant-directeur et gère le marketing, les réseaux sociaux et le recrutement.
Une complémentarité évidente entre les générations d’une même famille, où l’équilibre parfait entre le respect, la transmission, le travail, et la créativité, la fougue et le dynamisme.

Une organisation basée sur la sincérité et la confiance de ces liens familiaux forts, qui font perdurer l’atmosphère unique de cet hôtel 4 étoiles et restaurant gastronomique en Isère où chacun se sent naturellement le bienvenu...

famille Hôtel Restaurant en Isère La Pyramide à Vienne
Maxime Guigue

L’équipage

Travailler à La Pyramide, c’est faire partie d’une grande famille.

Ici, bienveillance et respect sont les maîtres-mots qui régissent les relations entre les collaborateurs. Une même équipe constante et fidèle, un vrai équipage sur un beau navire : chacun a une importance, un rôle et l’exerce avec générosité et passion.

Hôtel Restaurant en Isère La Pyramide à Vienne
Hôtel Restaurant en Isère La Pyramide à Vienne

L’équipage

Une vraie implication des équipes et une confiance entre tous qui permettent de mettre en place une organisation transversale : « nous tenons à partager des compétences, des envies, distribuer des responsabilités à tous les membres de notre équipage », explique Patrick Henriroux.

Hôtel Restaurant en Isère La Pyramide à Vienne

L’équipage

Les décisions, les orientations et les projets sont étudiés et approuvés en collégialité, contribuant à une belle unité de l’équipage de La Pyramide et une vraie implication sincère.

Hôtel Restaurant en Isère La Pyramide à Vienne
Hôtel Restaurant en Isère La Pyramide à Vienne

Transmission, fidélité, humain

Il n’est pas rare à La Pyramide, de voir revenir les anciens collaborateurs.

Aujourd’hui, sept personnes de l’équipe sont des anciens, qui après avoir découvert d’autres environnements, ont retrouvé naturellement le chemin de « La Maison ».

Des retours aux sources qui témoignent du climat de travail respectueux et des valeurs humaines de cet établissement mythique, doublement étoilé depuis 1992. Comme une famille élargie qui aime se retrouver, à l’image de David (Castagnet), Anthony (Fresnay) et Michaël (Bouvier), qui travaillaient déjà ensemble en 2010 et officient de nouveau depuis 2020.

En salle, en cuisine ou en pâtisserie : des retrouvailles de ces amis dans la vie et collaborateurs complices à La Pyramide, qui ont permis à la dynamique de fonctionner admirablement. Et c’est d’ailleurs dans le réseau d’anciens que l’établissement va puiser et trouver la perle rare quand un poste se libère…

Une constance dans les collaborateurs qui fait de La Pyramide un lieu rassurant pour le visiteur de passage ou le client habitué : à chaque visite, un accueil personnalisé, une cohérence dans les plats et une atmosphère conviviale

Quant à ceux qui partent, c’est souvent pour de belles aventures, devenir patron, s’installer et fonder à leur tour de beaux établissements. « C’est ma plus belle récompense !
Ce sont les enfants de la maison !

M. et Mme POINT surnommaient leurs anciens apprentis devenus de grands chefs « nos petits points ». Nous avons, nous aussi, nos « petits pyramides », se réjouit le chef Henriroux.

En savoir plus
Hôtel Restaurant en Isère La Pyramide à Vienne

Régis Dho, l’ami de toujours

Il a participé à toutes les étapes de rénovation et de transformation de La Pyramide, faisant parler son œil aiguisé et sa capacité d’avoir toujours un temps d’avance : Régis Dho , créateur d’espaces et d’ambiance, passé par les Beaux-Arts, est l’ami et le complice de toujours de la famille Henriroux.

L’ambiance unique, intemporelle, élégante et audacieuse du restaurant gastronomique , l’atmosphère végétale, subtile et harmonieuse du Ph③ , les chambres contemporaines et chaleureuses  tout à la fois et le  Lounge Bar Blue Pearl , nouveau bar et bel espace empreint de plénitude : chaque espace qu’il imagine est en cohérence avec l’histoire de cette maison emblématique, audacieuse et dynamique, fière de son passé et tournée vers l’avenir, et la générosité, l’authenticité et la bienveillance de la famille Henriroux et de son équipage.

Hôtel Restaurant en Isère La Pyramide à Vienne